Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

FDESR 62

France's President Nicolas Sarkozy in a debate about the health's modernization policy

« Si les choses tournent mal, nous devrons baisser les retraites, ainsi que les salaires des fonctionnaires »

Cette phrase est attribuée par le Journal du Dimanche (édition papier, 23 octobre 2011, page 6, colonne 5) à un ministre qui garde courageusement l’anonymat.

L’article est intitulé : « La rigueur sera douloureuse ». Un sous-titre précise : « Notations. Dans la panique, et à quelques mois des présidentielles, le gouvernement prévoit un deuxième plan d’austérité pour sauver le AAA de la France ».


L’article occupe la totalité de la page 6, mais le ballon d’essai sur la baisse des retraites et des salaires des fonctionnaires est peu mis en valeur. Certes, il y a un intertitre en gras : « Les fontionnaires dans la ligne de mire », mais cela, c’est habituel, et l’intertitre pourrait annoncer des mesures moins graves, telle que des non-remplacements de départs à la retraite.

Il faut entrer dans le corps du texte.


Le journal commence par nous parler de suppressions supplémentaires de niches fiscales, et c’est Baroin qui parle :


« S’il le faut nous continuerons de les supprimer … On va entrer un peu plus dans le dur avec les mesures qu’on prépare. »


Puis une phrase du JDD fait la transition et nous dit que l’autre piste évoquée est celle des dépenses de l’Etat.


Et là, c’est le ministre masqué qui revêt son habit couleur de muraille pour déclarer au journal, qui l’appelle simplement « un autre ministre » :


« Si les choses tournent mal, nous devrons baisser les retraites, ainsi que les salaires des fonctionnaires. Nous voilà prévenus….


En coulisse, l’équipe de Sarkozy espére bien tirer profit de ce contexte hyper-dramatisé qui espèrent-ils pourrait permettreau futur candidat  de sortir de sa propre impasse.


Sarkozy en  sauveur de la Nation ? Voilà bien la dernière carte qui reste entre les mains de cette majorité qui ne fera pas  oublier que déjà, en 2008 cette partition a été servie avec force déclarations sur les paradis fiscaux,, mise au pas des traders, régulation des banques et des marchés, relance de l’économie, « investissements d’avenir et d’excellence ». On sait désormais qu’entre les paroles et les actes il y un monde…


Cette stratégie de la Grande Trouille ne cachera pas le bilan calamiteux de cette présidence et tout laisse à penser que les Français ne se laisseront pas détourner d’un objectif . Changer de majorité et de Président. Vite…

FDESR 62

La FDESR 62 est le porte-parole de l’ensemble des élus socialistes et des élus locaux républicains qui ont choisi de se réunir dans un même mouvement.

48 rue François Gauthier

62300 LENS

03 21 42 33 22

fdesr@nodnet.fr

Hébergé par Overblog