Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

FDESR 62

1 2 3 4 5 6 > >>

 

 

 

 

Les députés socialistes ont apporté un appui sans réserve au langage de vérité et de justice du Premier ministre Jean-Marc Ayrault sur les quatre réformes de structures que son gouvernement va entreprendre d’ici la fin de l’année : la rénovation de la politique industrielle, la refondation du système éducatif, la transition écologique, la réforme de l’Etat et de la décentralisation.

Le Gouvernent a profité de la séance de questions d’actualité pour présenter son plan de bataille face aux plans sociaux : le donnant-donnant. L’Etat est prêt à s’engager pour aider les entreprises à surmonter leurs mauvaises passes mais à conditions de respecter les contreparties en matière protection des emplois et des salariés, de  réindustrialisation des sites et de négociation avec les syndicats. Cela vaut pour PSA comme pour les opérateurs téléphoniques. Quant aux licenciements boursiers comme chez Sanofi, le Gouvernement s’y opposera avec la plus grande fermeté.

 

Déclarations de M. Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif sur PSA.

Il existe deux sortes de plans sociaux. Des plans sociaux parfaitement abusifs, comme celui de SANOFI : 5 milliards de bénéfices l’année dernière, 2 milliards au premier semestre et des emplois supprimés annoncés par son directoire, et des plans sociaux qui paraissent inévitables, dans la mesure où nous ne voulons pas que les salariés qui restent dans l’entreprise soient les victimes futures d’un plan qui n’aurait pas été mené.

 

Nous ne savons même pas où Peugeot veut nous emmener. Peut-être faudra-t-il tout recommencer dans trois ans. Dois-je rappeler en effet qu’il y a trois ans les salariés du site de Rennes ont déjà payé très cher en subissant la suppression de 1 700 emplois.

 

La négociation, le recalibrage et le reformatage de tout ce qui nous paraîtra abusif, tels seront les maîtres mots de notre ligne de conduite.

 

Pour le reste, nous pensons que la nation doit se rassembler autour du sauvetage et de la défense de Peugeot-Citroën.

 
 

Déclarations de Monsieur Michel Sapin, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur la Protection des salariés.

Faut-il en effet rappeler l’ampleur des aides publiques, directes et indirectes, qui ont été accordées à PSA, pour en arriver à cette catastrophe industrielle et sociale ? Ce n’est plus possible !

 

Tous les partenaires sociaux, représentants syndicaux et patronaux, sont prêts à entamer, à la demande du Gouvernement, une négociation sur le thème de la sécurisation de l’emploi afin de simplifier et de sécuriser les procédures, pour les entreprises lorsqu’elles sont de bonne foi et pour les salariés, qui sont toujours les victimes de cette « insécurisation ». Cette négociation, qui s’ouvrira en septembre prochain sur la base d’une feuille de route issue de la conférence sociale et d’orientations fixées par le Gouvernement, permettra enfin aux partenaires sociaux de discuter et de trouver des solutions dans ce domaine.

 

Le donnant-donnant, le gagnant-gagnant, le compromis : telle est la bonne méthode pour que les salariés soient plus en sécurité demain.

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - L'action des élus

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - Vu dans l'actualité

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - La vie du Parti

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - Vu dans l'actualité

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - L'action des élus

 

 

 

Le Ministre Frédéric Cuvillier est intervenu au Sénat dans le cadre du débat sur la Politique Commune des Pêches. Un dossier qui concerne particulièrement notre territoire Boulonnais.

Lors de son intervention au Sénat le 12 juillet dernier, le Ministre a souligné qu'en tant qu'élu Boulonnais, il avait un attachement particulier pour la Mer et la Pêche et a rappelé l'importance de l’intégration de la mer et de la pêche au sein d'un même Ministère. Le Ministre a souligné l'importance des enjeux halieutiques, qui ne pouvaient être dissociés de l'environnement, du développement social, de cet univers des hommes et de la nature que représente la Mer.

«  Le défi Maritime est une chance pour notre pays, c'est une chance pour la croissance, une chance pour l'innovation, bref une chance humaine ! »

Frédéric Cuvillier a notamment rappelé que la pêche et l'aquaculture sont des activités économiques importantes et structurantes pour le littoral ; en 2010, cela représentait plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaire et plus de 90 000 emplois directs et indirects. «  C'est pourquoi, dès ma prise de fonctions, je me suis mobilisé sur la réforme de la politique commune de la pêche. C'est un dossier d'actualité pour l'avenir de la pêche et de l'aquaculture françaises et européennes. »


Un dossier d'actualité notamment pour le boulonnais puisque rappelons que 5000 emplois directs et indirects sont générés par la zone d'activités de Capécure, leader dans la transformation des produits de la Mer en Europe.

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - L'action des élus

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - Vu dans l'actualité

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - La vie du Parti

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - Vu dans l'actualité

 

 

Communiqué - Commission Jospin

Le Président de la République a demandé à M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, de présider une commission chargée de la rénovation et de la déontologie de la vie publique.

Cette commission aura notamment pour mission de définir les conditions d'un meilleur déroulement de l'élection présidentielle et s'interrogera sur le statut juridictionnel du président élu. Elle examinera également les voies d'une réforme des scrutins applicables aux élections législatives et sénatoriales, et formulera des propositions permettant d'assurer le non cumul des mandats de membres du parlement ou du gouvernement avec l'exercice de responsabilités exécutives locales. Elle définira des règles déontologiques de nature à garantir la transparence de la vie publique.


La commission sera composée de :

- M. Olivier Schrameck, Président de section au Conseil d'Etat
- Mme Chantal Arens, Présidente du Tribunal de grande instance de Paris
- Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne Ministre
- Mme Julie Benetti, Professeure à l'université de Reims
- M. Jean-Claude Casanova, Membre de l'Institut, Président de la Fondation nationale des sciences politiques
- M. Jean-Pierre Duport, Préfet de région honoraire
- M. Jean-Louis Gallet, Conseiller à la Cour de cassation, Vice-président du Tribunal des conflits
- Mme Marie-Christine Lepetit, Chef du service de l'Inspection générale des finances
- Mme Wanda Mastor, Professeure à l'université de Toulouse I
- M. Ferdinand Melin-Soucramanien, Professeur à l'université de Bordeaux IV
- Mme Agnès Roblot-Troizier, Professeure à l'université d'Evry
- M. Dominique Rousseau, Professeur à l'université Paris I
- Mme Hélène Ruiz-Fabri, Professeure à l'université Paris I

Elle tiendra sa première réunion dans les jours qui viennent et rendra ses travaux début novembre 2012.

Voir les commentaires

Published by FDESR 62 - - Vu dans l'actualité

1 2 3 4 5 6 > >>
Haut

FDESR 62

La FDESR 62 est le porte-parole de l’ensemble des élus socialistes et des élus locaux républicains qui ont choisi de se réunir dans un même mouvement.

48 rue François Gauthier

62300 LENS

03 21 42 33 22

fdesr@nodnet.fr

Hébergé par Overblog