Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FDESR 62

La première partie du budget 2015 a été adoptée par 266 voix contre 245 ce mardi 21 octobre 2014. Ce budget 2015 nous permet de tenir notre cap. Nous réduisons les déficits au rythme que nous nous sommes fixé. En parallèle, nous permettons au pays de retrouver plus de croissance et d’emploi en donnant de l’oxygène aux ménages et aux entreprises.

La première partie du budget 2015 a été adoptée par 266 voix contre 245 ce mardi 21 octobre 2014. Ce budget 2015 nous permet de tenir notre cap. Nous réduisons les déficits au rythme que nous nous sommes fixé. En parallèle, nous permettons au pays de retrouver plus de croissance et d’emploi en donnant de l’oxygène aux ménages et aux entreprises.

La situation économique est difficile. Toute l’Europe est touchée par un reflux de l’activité. Dans ce contexte, le budget 2015 nous permet de tenir notre cap.  Nous réduisons les déficits au rythme que nous nous sommes fixé. En parallèle, nous permettons au pays de retrouver plus de croissance et d’emploi en donnant de l’oxygène aux ménages et aux entreprises.

 

 

Des Baisses d’impôt -Pour la première fois depuis 5 ans, les prélèvements obligatoires vont baisser. La suppression de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu représentera un gain de pouvoir d’achat compris entre 300 et 1000 euros pour 9 millions de ménages modestes.

 

 

Intensification des mesures pour la compétitivité - En 2015, l’effort de compétitivité vers les entreprises se chiffrera à 26 Mds € avec le renforcement du CICE et la suppression des cotisations sociales sur le SMIC.

 

Par ailleurs, nous mettons en place des mesures chocs ciblées sur les secteurs de la construction et de la transition énergétique : aides aux travaux de rénovation thermique ; TVA réduite pour l’accession à la propriété dans un quartier prioritaire ; avantages fiscaux pour l’investissement locatif… En 2015 l’Etat consacrera 400 millions € pour relancer ces secteurs stratégiques.

 

 

La réduction des déficits - se poursuit à un rythme qui n’affecte pas la croissance. Sur les 50 Mds € d’économies que nous nous sommes engagés à faire d’ici 2017, 21 Mds € seront réalisées dès 2015. Ces économies portent prioritairement sur les dépenses de fonctionnement de l’Etat et des collectivités ainsi que sur les réformes de structure de notre système social.

 

Lire l'argumentaire sur le projet de loi de finances 2015

Published by FDESR 62 -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

FDESR 62

La FDESR 62 est le porte-parole de l’ensemble des élus socialistes et des élus locaux républicains qui ont choisi de se réunir dans un même mouvement.

48 rue François Gauthier

62300 LENS

03 21 42 33 22

fdesr@nodnet.fr

Hébergé par Overblog