Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FDESR 62

Élection, réaction. Menace de fermeture de classe, vent de l’installation d’éoliennes… La nouvelle équipe municipale s’est retrouvée direct dans le bain. Ce qui ne l’a pas empêché, semble-t-il, de ramener le calme dans les eaux tumultueuses du pouvoir, en intégrant notamment des candidats malheureux des deux autres listes aux commissions. L’état de grâce résistera-t-il à la révision du plan local d’urbanisme, principale cause de la précédente discorde ?

Parmi les projets, un terrain multisports et un gîte à Fauquenhem.

 

1. Un vent anti éoliennes

Le 30 septembre, les élus devraient voter contre l’implantation de deux éoliennes. En 2008, l’équipe sortante avait accepté une étude de faisabilité. Ce qu’ignorait Arnaud Picque, le nouveau maire, quand il a été contacté par le porteur de projet, juste après les élections. Personnellement contre, il a réuni les habitants. « On avait promis une concertation sur tous les sujets importants. » Puisqu’ils ont en majorité peur d’éventuelles nuisances sonores et esthétiques, « le conseil suivra ». D’autant que « 40 000 € par an, ça pèse peu sur un budget de 300 000 € », estime Patrick Pohier, adjoint aux finances. Qui se battra tout de même pour décrocher des subventions publiques à chaque projet.

 

2. Réviser la carte communale pour réconcilier ?

La dernière révision de la carte communale, en 2008, « avait été compliquée. Certains avaient jugé qu’elle n’était pas équitable », rappelle Arnaud Picque. Semant la zizanie au conseil et au village. En vue de pérenniser la réconciliation – le maire a posé les bases en ouvrant les commissions (travaux, impôts, aide sociale…) à des opposants malheureux – de nouvelles propositions seront dévoilées en octobre. Zones constructibles et naturelles seront redéfinies « début 2015, avant que la compétence ne tombe dans les mains de l’intercommunalité », précise Patrick Pohier. Le tout « sans favoritisme, en permettant une urbanisation raisonnée et en préservant le caractère rural du village », promettent les élus dans leur programme.

 

3. Une aire de jeu et un gîte pour Fauquenhem

Au hameau de Fauquenhem, qui compte plus d’habitants que le centre-bourg, Roger Dupont, maire de 1995 à 2014, avait fait bâtir une salle des fêtes, puis aménager un parcours de santé et une plaine de jeu. Là, les nouveaux élus verraient bien un « terrain multisports » pour les 5 à 12 ans du hameau et de l’école. Coût estimé : 60 000 €. Avant de lancer les travaux, probablement au premier trimestre 2015, « on espère entre 60 et 70 % de subventions ».

Autre projet : transformer l’ancien logement de fonction de l’école en gîte d’étape. « Il est bien situé : en face de la salle des fêtes, près de la Via Francigena et d’autres chemins de randonnée », décrit Daniel Jenequin, adjoint aux travaux et à la sécurité. Le bâtiment pourrait aussi accueillir une salle des associations.

 

4. Voirie et patrimoine en toile de fond

Certains chemins ont déjà été refaits, mais il reste encore de gros morceaux, « comme la rue de la Chapelle, où il y a notamment un problème de trottoir », indique Corinne Weppe, première adjointe. Rues d’Aire et de Lillers, une réflexion sera menée avec les riverains pour obliger les automobilistes à lever le pied.

Mais à Lespesses, la démocratie participative mobilise aussi les bras. En octobre, les élus comptent donc sur l’aide des habitants pour restaurer le monument aux morts. Avant de leur proposer un autre chantier : la réhabilitation de la chapelle.

Published by FDESR 62 -

commentaires

FDESR 62

La FDESR 62 est le porte-parole de l’ensemble des élus socialistes et des élus locaux républicains qui ont choisi de se réunir dans un même mouvement.

48 rue François Gauthier

62300 LENS

03 21 42 33 22

fdesr@nodnet.fr

Hébergé par Overblog