Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FDESR 62

Après la passation de pouvoir avec son successeur, Alain Vidalies, au ministère du Transport, Frédéric Cuvillier a repris le chemin de sa mairie mercredi soir.


L’ex-secrétaire d’État aux Transports retrouve son siège de député et la mairie de Boulogne. PHOTO AFP
AFP

Assez critique sur le plateau d’i-Télé mardi soir, Frédéric Cuvillier a regretté que le « message des municipales » après la déroute de la gauche, « n’ait pas été entendu ». « J’ai le sentiment de ne pas avoir eu les moyens, pas la reconnaissance de ce qui a été réalisé. » Hier soir, dans sa mairie, il a enfoncé le clou. « Je n’ai jamais entendu les mots employé ou ouvrier lors des réunions ministérielles. La gauche est normalement porteuse d’espoir. Elle ne porte plus cet espoir. Elle est confrontée à des réalités statistiques, bien sûr. Elle ne peut pas s’en affranchir. Mais la gauche doit incarner l’avenir, parler au peuple, aux gens, aux employés et aux ouvriers… »

 

Inégalité territoriale

Quel va être son avenir immédiat ? Il va retrouver son mandat de député rapidement. Il souhaite aussi prendre des initiatives pour la région, cette grande région Nord - Picardie à laquelle il croit. « J’ai lu dans un grand quotidien que deux tiers des habitants du Nord et de la Picardie y étaient favorables. C’est une chance qu’il faut saisir. Je soutiendrai les élus qui sont décidés à bâtir une grande région. » Il regrette néanmoins que le projet de réforme voté à l’Assemblée n’ait pas prévu un volet « inégalités ». « En deux ans et demi, j’ai parcouru la France et j’ai vu de grandes inégalités entre les territoires. »

 

La Voix du Nord - Paru le 28/08/2014

Published by FDESR 62 -

commentaires

FDESR 62

La FDESR 62 est le porte-parole de l’ensemble des élus socialistes et des élus locaux républicains qui ont choisi de se réunir dans un même mouvement.

48 rue François Gauthier

62300 LENS

03 21 42 33 22

fdesr@nodnet.fr

Hébergé par Overblog